Chronique : Les bébés flingueurs.

xcover-3437
Titre : Les bébés flingueurs.
Auteur : Sébastien Gayet.
Merci à : Suzanne Max.
Genre : Jeunesse – Humour – Aventure
Ma note : ⭐⭐⭐⭐⭐ / 5.

Résumé :

Zack et Malouka, 10 ans, sont inséparables. Ensemble, ils décident de devenir des justiciers anonymes pour lutter contre l’égoïsme, l’intolérance ou la méchanceté. Sous le nom de code « Les Bébés Flingueurs », armé d’audace, de discrétion, d’ingéniosité et … d’une carabine à fléchettes, le duo intrépide décide de donner une bonne leçon à plusieurs personnes de leur village, quels que soient leur âge ou leur position! Pour un monde plus juste. Mais leurs interventions « un peu spéciales » créent pas mal de remous. Une enquête est ouverte. Les deux enfants seront-ils démasqués?

Mon avis :

Vous aimez les livres pour enfants ? Un livre qui parle d’aventure ? De complot et d’ingéniosité ? De lutte contre la méchanceté et l »injustice ?

Et bien, ce livre est fait pour vous.
Moi, personnellement, j’ai adoré !

C’est un petit livre qui nous parle d’injustice et d’une amitié indestructible. C’est avec humour que cette aventure débute et termine. À chaque chapitre, nous avons une injustice différente et des  » punitions  » différentes. J’ai bien aimé suivre l’aventure.

Les bébés flingueurs sont et doivent agir en toute discrétion ils doivent faire preuve d’ingéniosité équipés de leur carabine à fléchettes mais, ce n’est pas si facile et oui, même quand on a 10 ans on risque d’avoir des problèmes et tout devient un peu plus périlleux quand une enquête est ouverte.

Vont-ils être démasqués ? 
Jusqu’où leur ingéniosité peut les amener ?
Pour savoir, il suffit de lire.

J’ai vraiment bien aimé ma lecture, c’est toujours chouette de se retrouver dans une histoire pour les plus jeunes et de profiter, de rire et de se laisser emporter. Je remercie encore une fois Suzanne Max pour son envoi, je suis vraiment contente d’avoir ce petit livre dans ma bibliothèque car, je n’hésiterai pas à le relire de temps en temps. 

Advertisements

Chronique : En fait, c’est le rêve du chien.

xcover-3366
Titre : En fait, c’est le rêve du chien.
Auteur : Joseph Kochmann.
Genre : Humour – Fantasy – Policier – Aventure – Mystère.
Ma note : ⭐⭐⭐⭐ / 5.

Résumé : 

L’étrange enquête de l’inspectrice Chloé Barkouaf, teckel bipède aigri, et de son assistante Polygon Sobarf, chihuahua tremblant, sur le meurtre du pauvre John MacGuffin, chat et alcoolique de son espèce.

Mon avis :

Nous avons cette enquête canine comment dire, spéciale, bizarre. Oui, c’est ça bizarre et spéciale. Le scénario n’est jamais le même, le décor change énormément. 

Toutes les règles sont cassées, nous sommes emportés et manipulés par cette lecture. C’est drôle mais sérieux en même temps, il y a des sujets durs mais avec ce côté enfantin, tout s’adoucit. On aperçoit plus délicatement le sujet pourtant si dur. 

Cette lecture est une grande surprise, l’humour, le sérieux, la dureté, les jeux de mots, le changement de décor, d’ambiance, de scénario. Ce livre est une merveille où, surprise et détende vous attend.

J‘ai aimé la plume de Joseph, c’est une belle rencontre livresque.

 

Chronique : La pâtisserie Bliss 1.

51AUrzZVIUL._SX210_
𝓣𝓲𝓽𝓻𝓮 : La pâtisserie Bliss.
𝓐𝓾𝓽𝓮𝓾𝓻𝓮 : Kathryn Littlewood.
𝓖𝓮𝓷𝓻𝓮 : Fantastique – Aventure – Jeunesse.
𝓜𝓪 𝓷𝓸𝓽𝓮 : ⭐⭐⭐⭐⭐ / 5.

Résumé :

La pâtisserie de la famille Bliss cache un très vieux secret: un ancien livre de recettes magiques. Alors que leurs parents s’absentent quelques jours, Rose et ses frères et sœurs se retrouvent seuls à tenir la boutique. Qu’à cela ne tienne, c’est le moment rêvé pour tenter quelques recettes très spéciales! Mais les muffins d’amour et les cookies de la vérité vont transformer la petite ville de Calamity Falls en véritable maison de fous…

Mon résumé :

Nous commençons l’histoire avec Rose qui vit avec ses deux frères et ses parents dans la pâtisserie familiale, la pâtisserie Bliss. Nous avons au menu des cookies au chocolat, des biscuits à la cannelle, des muffins, et beaucoup d’autres pâtisseries normal non ?
« Oui » vous allez me dire mais, toutes ces bonnes pâtisseries elles, ne sont pas normales… elles sont magiques.

Et oui, Monsieur et Madame Bliss possèdent un grimoire de recettes magiques.
Ils utilisent les recettes pour améliorer le quotidien des habitants de Calamity Falls en soignant leur toux, leur grippe, leur déception amoureuse, etc.

Mais, l’aventure ne s’arrête pas là, que va-t-il se passer lorsque Rose va se retrouver gardienne de clé de la cachette du grimoire ?

Mon avis :

Un roman pour les petits et les grands gourmands.
Un roman qui donne envie aux petits comme aux grands.
Mais surtout un coup de cœur pour chacun de nous.

La plume de l’auteure est fluide et adaptée aux jeunes lecteurs.
L’histoire est pleine de rebondissements mais il est très simple de suivre.

Avec ce premier roman, Kathryn met la barre très haute. Plus nous lisons, plus la situation nous fait monter des marches assez difficiles à monter mais on y arrive jusqu’à un point critique !

Les personnages sont tellement attachants et si bien détaillés qu’on s’attache directement à eux.

Petit conseil, avant de commencer votre lecture, prenez des petits biscuits, des cookies et votre boisson car vous allez avoir faim.

Un gros gros gros coup de cœur pour se premier tome, j’ai bien hâte de lire la suite.

Chronique : Charlie et le magicien invisible.

51mb0JIPtnL
𝓣𝓲𝓽𝓻𝓮 : Charlie et le magicien invisible.
𝓐𝓾𝓽𝓮𝓾𝓻 : Jérôme Vialleton.
𝓖𝓮𝓷𝓻𝓮 : Fantastique – Enfant – Aventure – Magie.
𝓜𝓪 𝓷𝓸𝓽𝓮 : ⭐⭐⭐⭐⭐ / 5.

Résumé :

Charlie est un petit garçon discret et rondouillard qui aime inventer des histoires pour fuir la solitude et la grisaille parisienne.
Quand un magicien invisible apparaît dans sa chambre, Charlie découvre qu’il est un élu, détenteur du Grand Pouvoir de l’Imagination. 
Grâce à sa sagesse et à son extraordinaire chapeau, le magicien va le guider sur le chemin de la création.
Mais un défi encore plus grand attend Charlie. Une incroyable aventure sous la forme d’une rousse impertinente et d’un homme d’affaires aux motivations douteuses.
L’imagination de Charlie sera-t-elle à la hauteur ?

Mon résumé :

Charlie a huit ans, le visage d’un petit ange, ventre bedonnant. Charlie est un petit garçon qui adore ses figurines, il en a une dizaine qu’il a reçu aux fêtes. Il aime inventer des histoires avec celles-ci. Il en oublie même de faire la vaisselle et toutes autres tâches ménagères. Charlie s’entend bien avec ses parents, il a aussi une sœur, Charlotte 14 ans. Son papa n’aime pas son métier, il trouve que ce qu’il fait ne sert à rien, sa maman elle, aime ce qu’elle fait. Voilà ce que nous présente l’auteur au début de l’histoire, en quelques mots  bien-sûr. Tout est complet, les détails sont surprenants pour une histoires parlant de magie et d’enfants. Ce petit bout a une imagination extraordinaire, est-il comme les autres garçons de son âge ? 

Nous commençons la lecture en apprenant le quotidien de Charlie. L’auteur nous présente avec délicatesse et tendresse la famille du petit loulou. Nous suivons sa journée, il cloue le bec de la concierge avec sa sœur et ils vont à l’école, et qui dit école dit aussi enfants chiants. Charlie va se faire voler deux objets précieux pour lui mais ne va rien dire et à cet instant précis tout va commencer pour lui. Le passage avec la cape, m’a fait penser aux films « Le pôle express ». 

Mon avis :

La relation qu’à Charlie avec le magicien est trop belle.

Au cours de l’histoire nous prenons connaissance de plusieurs personnages, mais qui sont-ils ? A vous de découvrir.

Ce que j’ai vraiment aimé ce sont les détails à la fois présents mais sans excès.

Le fait qu’il y ai des illustrations même sur la liseuse est géniale. 

Comme vous l’aurez compris j’ai vraiment aimé.

Chronique : La destinée des désolations 2.

 

41MXoP2FIQL._SX195_
𝓣𝓲𝓽𝓻𝓮 : La destinée des désolations.
𝓐𝓾𝓽𝓮𝓾𝓻𝓮 : Arnaud Niklaus.
𝓖𝓮𝓷𝓻𝓮 : Horreur – Aventure – Dystopie.
𝓜𝓪 𝓷𝓸𝓽𝓮 : ⭐⭐⭐⭐⭐ / 5.

Résumé :

A peine arrivé dans La Grande Cité, que les problèmes sont au rendez-vous pour Casey Alexander ! Le gouvernement en place est renversé par un coup d’état des rebelles de John « Jésus » Carver. La dirigeante déchue au caractère bien trempé sera une alliée de poids pour Casey, de même que son fidèle chef de la garde, Roland. On ne peut malheureusement en dire autant de Gwen, le jouet sexuel (ou copine?) d’Isabella… 

**Avant tout, je tiens à remercier Arnaud Niklaus de me faire confiance une seconde fois, j’ai aimé le premier tome et de pouvoir lire le deuxième aussi vite, de pouvoir partager mon avis est juste super.

Mon avis :

Un second tome explosif. Dans ce deuxième tome, les événements s’enchaînent mais ce qui est super c’est que tout est complet, on ne se perd pas dans l’histoire, tout est claire et précis, bien-sûr, il y a une part de mystère qui reste, tout n’est pas dévoilé.

Nous prenons connaissance du passé des personnages, de cette fameuse journée où, l’air devenait irrespirable et lourd , où les personnes changeaient de comportements.  La présence d’un liquide bleu apparemment dangereux apporte une autre part de mystère à l’histoire. 

Dans ce groupe de cinq, il y a le meneur, les suiveurs et le maillon faible, ce qui apporte aussi du piment, en plus d’avoir cinq caractères différents. 

Le tome  se termine brutalement nous laissant dans le doute, dans le flou. J’ai hâte de découvrir la suite et continuer cette aventure périlleuse.

 

Chronique : La destinée des désolations 1.

 

516AonmQJcL
𝓣𝓲𝓽𝓻𝓮 : La destinée des désolations.
𝓐𝓾𝓽𝓮𝓾𝓻𝓮 : Arnaud Niklaus.
𝓖𝓮𝓷𝓻𝓮 : Horreur – Aventure – Dystopie.
𝓜𝓪 𝓷𝓸𝓽𝓮 : ⭐⭐⭐⭐⭐ / 5.

Résumé :

Dans un futur proche, Casey Alexander parcourt les restes du monde, avec un seul but en tête : trouver un havre de paix. Au cours de son périple, il rencontrera ses futurs alliés… Comme ses futurs ennemis ! En leur compagnie, Casey tentera l’impossible pour survivre et trouver une terre accueillante où vivre…

Mon résumé :

Nous commençons l’histoire avec Casey  qui essaye de survivre dans un monde ou la loi est : tuer ou être tué. Petit à petit on en apprend un peu sur lui. On sait que dans son passé il a tué pour une paire de rangers noire, mais nous sommes également témoins d’un meurtre d’un enfant de dix ans. 

Casey va croiser le chemin d’Isabella de Dave et Randall. Mais, qui sont ces trois personnes ? 

Mon avis :

Je remercie Arnaud Niklaus de m’avoir confié son petit bijou afin que je puisse lui faire un retour. 

J’ai vraiment aimé ce premier tome, j’aimerais en apprendre plus, c’est un petit bijou qui se lit rapidement, la plume de l’auteur est magnifique.

J’ai accroché, j’ai été plongée dans cette aventure périlleuse. Un premier tome bien prometteur.