Chronique : Sangs éternels 1 – la reconnaissance.

thumbnail
𝓣𝓲𝓽𝓻𝓮 : Sangs éternels la reconnaissance.
𝓐𝓾𝓽𝓮𝓾𝓻𝓮 : Florence Barnard.
𝓜𝓪 𝓷𝓸𝓽𝓮 : ⭐⭐⭐⭐⭐ / 5.

Résumé :

Une vampire-sorcière solitaire. Une étrange maladie. Et si les vampires protégeaient les humains. 

« Mon nom est Ismérie, je suis plutôt une vampire ratée. Le vampire qui m’a bue n’a pas senti que j’étais une sorcière. Cela lui a été fatal et moi je me suis découvert des dons très particuliers. Ça m’a compliqué la vie et j’ai dû surmonter beaucoup d’épreuves. Du coup, je suis solitaire, c’est plus simple. Mais voilà que ma routine devient mortelle et que l’on me propose un emploi à Paris pour une mission obscure : une étrange maladie condamne les vampires jusque-là immortels. Et là, un événement va tout précipiter et bouleverser ma vie ».

Ismérie va devoir faire face à un univers machiavélique et gagner la reconnaissance de ses congénères.

Mon avis : 

C’est impossible, dit la Fierté.
C’est risqué, dit l’Expérience.
C’est sans issue, dit la Raison.
Essayons, murmure le Cœur.

Dès les premières phrases nous avons droit à de l’humour car oui se faire mordre c’est une chose mais, se faire mordre étant sorcière et voir mourir celui qui nous a mordu sans même nous expliquer le « mode d’emploi » vampirique est encore pire.

Ma solution restait invariablement la fuite.
Jadis, j’obtenais tout ce que je voulais des humains et des vampires : me nourrir, m’échapper, passer inaperçue, éviter un combat, obtenir des informations… Je préférais parler de charme plutôt que de manipulation : le résultat était le même, mais la manipulation manquait d’élégance.

Ce que j’ai aimé particulièrement c’est d’avancer avec Ismérie et son emploi-aventure cauchemardesque. Ce premier tome m’a laisser bête et sur le cul. Quand on arrive à la fin on se demande pourquoi déjà maintenant ? Je ne sais pas peut-être que quelques lignes se cachent derrière … ou peut-être pas. Enfin personnellement c’est ce que j’ai eu (oui,oui).

Nous étions un peu comme les humains finalement. Nous avions un tas de super qualités et de super défauts.

Je ne sais pas pourquoi mais quand j’ai lu cette histoire, cette aventure j’ai un peu penser au roman « la lune de sang » ! Peut-être parce qu’on parle de vampires, d’aventures mortelles, de cabarets, … 

Depuis tantôt je vous parle d’aventures mortelles etc.. 
Mais il n’y a pas que ça. Pour découvrir de quoi je parle c’est simple il suffit de le lire.♥


Un grand merci à Florence pour sa confiance et de m’avoir donné son petit bijou à la couverture magnifique.❤

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s